Conseils Biotech

Conseils Biotech
Boostez votre portefeuille !

Newsletter Biotech

Newsletter Biotech
En préparation

Livre Biotech

Livre Biotech
Gagner +1000% sur les Biotechs

Conseils pour Investir

Conseils pour Investir
Sortez des trades gagnants!

Rush pour les Early Stage

08/08/2010

"Big Pharma Won't Wait in Rush for Biotech's Drugs"
Extrait du Wall Street Journal du 4 Août 2010 (Payant)

La pression que subissent les Big Pharmas pour trouver de nouveaux produits les a incité à signer des accords de licence avec des entreprises de biotechnologie sur des médicaments expérimentaux avant même qu'elles n'aient procédé à des essais chez l'homme.

Traditionnellement, les grands acteurs du secteur des médicaments privilégient des preuves cliniques solides pour montrer leur travail. Mais face à la perte de leurs brevets, leurs priorités sont devenues tout autres, et la demande est pressante pour avoir davantage de médicaments innovants. Désormais, leurs choix se font sur des paris risqués pour reconstituer leur pipeline en acquièrent de nouvelles technologies.

Certains deals ont de quoi surprendre: PanGenetics, une petite biotech basée à Utrecht aux Pays-Bas, a reçu 170 millions de dollars de la part de Abbott en Novembre 2009 pour des droits acquis sur un traitement de la douleur, qui est en phase I. Une somme presque inouïe pour un stade aussi précoce.

En Janvier 2009, Bristol-Myers Squibb avait payé 105 millions de dollars à ZymoGenetics pour les droits portant sur la phase I d'un produit contre l'hépatite C, tandis que Amgen a payé 60 millions à Array BioPharma pour une phase I contre le diabète. En Juin 2010, Bayer AG a payé 40 millions de dollars à OncoMed Pharmaceuticals pour l'accès à son anticancéreux expérimental thérapeutique sur les cellules souches, qui n'a même pas encore été testé dans lds essais sur l'homme.

Les quatre deals prévoient des paiements supplémentaires si les médicaments sont efficaces dans les étapes ultérieures de développement, et des redevance sur les ventes seront ajoutées à terme.

Ces dernières années, les Big Pharma n'ont jamais autant développé de produits en phase I précliniques ou en phase IIa. Un médicament en phase préclinique est encore dans le laboratoire et n'a pas encore été testé sur les humains. Un essai de phase I est une première étude chez l'homme qui test en général la sécurité d' un nouveau médicament chez des volontaires sains, tandis qu'une étude de phase IIa contrôle si le médicament agit chez un petit groupe de patients.

Daniel Mahony, gestionnaire de fonds Santé chez Polar Capital Holdings, a déclaré que les fabricants de médicaments avaient raison de continuer à signer des programmes biotechs à un stade précoce parce qu'ils avaient totalement révisé leur approche sur les activités de recherche-développement, pour se concentrer davantage sur les essais cliniques et moins sur le travail de laboratoire.

Dans un domaine ou les assureurs veulent veulent des garanties, les Big Pharmas font cela pour prouver non seulement que leurs médicaments sont sûrs et efficaces, mais qu'ils justifient un prix élevé. Une façon pour cela est de consacrer plus de fonds pour la R&D sur les essais complexes et identifier des groupes de patients qui sont presque garantis de répondre à un médicament, puis d' utiliser ces résultats pour justifier une tarification élevée.

"La volonté d'obtenir un avantage de risque décent est une habitude, mais il faut aussi maintenant payer davantage pour les droits d'un médicament. C'est le nouveau model vers lequel nous nous dirigeons", a déclaré M. Mahony.

Avec des fonds pour la R&D limités, l'économie sur les dépenses se fait plus sur le "développement" et moins sur la "recherche" selon Francesco De Rubertis, un professionnel du capital-risque chez Index Ventures.

Vous pouvez très bien utiliser 20 scientifiques pendant cinq ans et 30 millions de dollars pour transformer une idée en un médicament prêt à être testé chez l'homme, et parvenir à ce stade signifie généralement qu'il y a eu des dizaines d'autres programmes qui ont été lancés, mais qui peuvent se trouver dans l'impasse. En plus de cela, les coûts fixes tels que la rémunération et les frais des laboratoires sont élevés. Si une société de biotechnologie peut offrir à un fabricant de médicaments un composé intéressant "ready-made", il devient une évidence que la Big Pharma sera prêt à verser 50 millions de dollars pour une étude de phase I", a déclaré M. De Rubertis.

Si les Big Pharma veulent s'intéresser aux programmes des sociétés de biotechnologie plus tôt dans le processus de développement, elles doivent aussi en assumer les conséquences. Les investisseurs devront attendre longtemps avant de savoir si ces paris sont payants. Et la demande de programmes prometteurs en stade prècoce de développement est telle que la concurrence entre les fabricants de médicaments est en pleine effervescence.

Le paiement initial moyen d'une phase I était 68% plus élevé en 2009 que l'année précédente, à 46 millions de dollars, et 39% plus élevé pour un produit de phase II, à 37 millions de dollars, selon les données du cabinet d'études EvaluatePharma. La valeur totale, qui comprend les paiements d'étapes et les redevances sur les ventes, a également augmenté.

Tim Worden, associé au cabinet d'avocats Taylor Wessing, a déclaré que les fabricants de médicaments allaient se ruer de plus en plus sur la signature de ce type de deals. Même si le succès d'un produit à un stade précoce est plus risqué que de faire un contrat lorsque la preuve est claire, la seule chose sur le véritable enjeu est la redevance. Et c'est là ou ils mettent le paquet.

Une société pharmaceutique qui a actuellement un vif intérêt à agir chez des candidats médicaments en stade précoce est basée à Londres, et il s'agit d'AstraZeneca.

"Comme d'autres Big Pharma, AstraZeneca chasse des médicaments prometteurs pour élargir son portefeuille et compenser la perte de brevets sur les médicaments plus anciens", selon Shaun Grady, vice-président du développement commercial au sein du fabricant de médicaments anglo-suédois.

M. Grady avance que l'investissement de l'industrie pharmaceutique dans des programmes plus précoce avait été stimulée par le fait qu'il y a aussi peu d'e programmes attrayants à un stade avancé. "Quand les médicaments arrivent à un stade ou ils sont prêts à être lancés sur le marché, le prix peut être trop élevé. Cela pousse les Big Pharmas à regarder un peu plus tôt", a déclaré M. Grady.

Pour AstraZeneca, la signature de licences  à un stade précoce est un moyen de combler les lacunes dans son pipeline. La société n'a pas cessé de chercher des produits à un stade avancé, mais après une série d'accords lors des 12 derniers mois pour commercialiser des médicaments, l'attention d'AstraZeneca se tourne vers plus de candidats médicament expérimentaux a déclaré M. Grady. "Vous devez aiguiser vos lames à différents endroits et à différents moments en fonction de vos besoins". Une brochure d'AstraZeneca fournie lors des conférences mentionne la maladie d'Alzheimer et l'obésité parmi les priorités… mais aussi les programmes précliniques.

M. Grady a déclaré qu'un programme développé par une Biotech n'est pas intrinsèquement plus risqué qu'un programme né dans les propres laboratoires des Big Pharma. Et dans le contexte d'un pipeline asséché, les licences sont un vecteur de croissance. "Pour nous, l'objectif est d'apporter des projets externes dans la société, qui contribuent à l'amélioration de la qualité globale du pipeline", a déclaré M. Grady.

Pour les biotechs, l' intérêt des Big Pharma à un stade précoce peut être une bouée de sauvetage. John Dawson, directeur de la société de biotechnologie britannique Oxford BioMedica, a déclaré qu' il n'y avait aucun signe à ce que l'environnement de financement ne s'améliore pas et que les entreprises continuent de signer davantage de deals sur des licences en stade précoce.

1 commentaires:

Sacha POUGET (Sachakin) a dit…

A lire aussi : article du WSJ

Big Pharma Won't Wait in Rush for Biotech's Drugs

http://hepatitiscnewdrugs.blogspot.com/2010/08/big-pharma-wont-wait-in-rush-for.html

26 août 2010 à 02:30

Enregistrer un commentaire

Veuillez ajouter vos commentaires ICI

 

2009 ·Blog bourse & biotech de sachakin by TNB This template is brought to you by : allblogtools.com