Conseils Biotech

Conseils Biotech
Boostez votre portefeuille !

Newsletter Biotech

Newsletter Biotech
En préparation

Livre Biotech

Livre Biotech
Gagner +1000% sur les Biotechs

Conseils pour Investir

Conseils pour Investir
Sortez des trades gagnants!

Pfizer vers un rachat de NicOx ?

30/11/2008

Suite à plusieurs échecs de programmes et face à l'arrivée de l'expiration de plusieurs brevets: 2008 est une annèe difficile pour Pfizer. Le numèro un mondial cherche donc à se guérir de ses maux avec des mesures en déplaçant notamment ses indications, en rèorganisant son appareil productif, en orientant sa stratègie et en extèrnalisant sa R&D. Pfizer est indèniablement prèssurisé. Seules des sociétés telles que NicOx pourraient rèpondre à ses besoins de Blockbusters. Pour autant, NicOx sera-t-elle rachetée par le gèant New Yorkais?

LA PRESSURISATION DE PFIZER

PARTIE 1: LE NEW YORKAIS SUR UN PIED D'ESTALE

I]Introduction

Le pipeline de Pfizer comprend pour le moment 114 programmes (de la phase 1 jusqu'à l'enregistrement) au 30/09/2008; 24 à 28 programmes en phase III sont prèvus d'ici la fin de 2009. Aussi, Pfizer prévoit de demander une AMM portant sur 15 à 20 traitements entre 2010 et 2012. Est-ce suffisant?

Avec la perte de brevets portant sur certains médicaments essentiels, la société devra viser une accélération de son pipeline pour colmater les trous dans son bilan. Selon Prudential Equity Group, 41% des ventes liées aux mèdicaments de Pfizer seront amenés à perdre leur protection par brevet entre 2010 et 2012. Les médicaments concernés entre 2010 et 2012 sont principalement le Aricept, le Lipitor, le Viagra, le Detrol et le Geodon. Outre cet ètat de fait, il est util de savoir en quoi la prèssurisation de Pfizer peut être profitable à NicOx, et en quoi NicOx pourrait reprèsenter le vèritable relais de croissance dont le colosse New Yorkais a plus que jamais besoin.

II]Pfizer prèssurisé

Pfizer devra bènèficier d'un remède de cheval s'il veut rèster le Numèro Un Mondial dans l'industrie lucrative de la santè:

1.Les litiges sur le Celebrex

Depuis la débâcle du Vioxx de Merck , la sécurité cardiovasculaire de Pfizer sur son mèdicament contre l'arthrite Celebrex et le Bextra analgésique, qui appartiennent à la classe de la COX-2 inhibitors, ont été les sujets à débat. Pfizer est confronté à un certain nombre d'attaques en justice sur le Celebrex et le Bextra.

Bextra a été approuvé par la FDA en 2001 et a été prescrit pour l'arthrose, les crampes menstruelles des adultes et la gestion de la douleur. En 2005, Pfizer a volontairement retiré Bextra du marché américain en raison de préoccupations en matière de sécurité sur un risque accru d'événements cardiovasculaires chez les patients utilisant le médicament dans le traitement de la douleur aiguë. Bextra a connu plusieurs procès qui ont été déposés contre Pfizer. Celebrex a été approuvé par la FDA en Décembre 1998 pour le soulagement de la douleur de l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde chez les adultes. Le premier recours contre le Celebrex a été déposé en Décembre 2004 à l'encontre de Pfizer, selon laquelle «le Celebrex de Pfizer avait été commercialisé par négligence, en dépit du fait que le risque et l'effet de celui-ci sur le corps sont exagérément élevés et graves." Dans les années qui ont suivi, un certain nombre de plaintes contre le Celebrex ont été déposées en justice contre Pfizer.

Au début de cette année, le juge de la Cour suprême de New York a statué que les plaignants poursuivant Pfizer avaient omis de présenter des preuves scientifiques fiables et nécessaire pour prouver que Celebrex pouvait causer des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux sur la dose de 200 mg par jour - la posologie la plus couramment prescrite du médicament contre la douleur de Pfizer. Une décision similaire a été donnée par un tribunal fédéral en Novembre 2007.

En Octobre 2008, Pfizer a accepté de payer 894 millions $ pour régler les réclamations (réclamations en 'classe action') portant sur les médicaments anti-inflammatoire non-stéroïdiens contre la douleur Bextra et Celebrex. Selon Pfizer, le règlement permettra de résoudre plus de 90% des réclamations portant sur les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et d'autres cas.

Le Vioxx de Merck a été le premier médicament de sa catégorie à connaître la même mèsaventure (en ètant lié à une augmentation significative des crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux). Le Vioxx, un blockbuster retiré du marché en Septembre 2004 avec un certain nombre de procès déposés contre Merck. En Novembre 2007, Merck a versé 4,85 milliards de $ pour régler les litiges liés au Vioxx.

En août 2005, la FDA a ordonné que le Celebrex de Pfizer devrait porter une étiquette sur sa boîte, avec un avertissement sur l'augmentation des risques de crise cardiaque et d'accidents vasculaires cérébraux. En raison de la controverse entourant les 'COX-2 inhibiteurs', les ventes de Celebrex ont chuté de 48% à $ 1,73 milliards de dollars en 2005, et de 3,3 milliards de dollars en 2004. Toutefois, en raison des efforts de promotion, les ventes de Celebrex ont récupéré, avec des ventes de 2,04 milliards de dollars en 2006 et de 2,29 milliards de dollars en 2007. Sur les neuf premiers mois de 2008, les ventes de Celebrex ont augmenté de 10% à 1,8 milliard de dollars. Près de deux ans après la suspension de ses publicités sur le Celebrex, Pfizer a recommencé la diffusion de ses pubs en avril 2007.

Bien que le Celebrex appartienne également à la même classe que celle du Vioxx et du Bextra, la FDA estime que les avantages du Celebrex l'emportent sur les risques et c'est la raison pour laquelle ils permettent au mèdicament de rester sur le marché. En attendant le Naproxcinod de NicOx? On verra la suite des èvènements.

2.Pfizer en procès pour dèfendre son Lipitor face à Ranbaxy

En Juin 2008, Pfizer a conclu un accord avec Ranbaxy Laboratories (Inde) et certaines de ses filiales pour régler l'essentiel de leurs litiges en matière de brevets sur le Lipitor -dans le monde entier. Ranbaxy est impliqué dans un litige avec Pfizer dans plus de 17 pays dont les États-Unis, à propos des brevets du Lipitor.

Le Lipitor- traitement de Pfizer pour réduire le taux de cholestérol- est l'un des mèdicaments les plus vendu de l'histoire de cette industria avec des ventes annuelles d'environ 12 milliards de dollars, qui représentait 26% du total des ventes de l'année dernière. Le brevet de Lipitor défi est considéré comme le point central des défis en matière de brevets dans l'industrie pharmaceutique mondiale. Juridiquement, l'expiration du brevet du Lipitor est prèvue pour Novembre 2011.

Aux termes de l'accord, Ranbaxy aura une autorisation de vendre des versions génériques du Lipitor et Caduet aux États-Unis à partir du 30 Novembre 2011. Le Caduet est un médicament qui combine les ingrédients actifs du Lipitor et du Norvasc et traite aussi bien l'hypertension artérielle qu' un taux élevé de cholestérol. Dèjà en 2005, Ranbaxy avait échoué dans sa tentative pour obtenir de Pfizer les brevets américains couvrant le Lipitor invalidés. Deux ans plus tard - en Mai 2007, Ranbaxy a remporté les brevet du Lipitor en Norvège lorsqu' une Cour d'appel norvégienne avait invalidé les brevets du Lipitor de Pfizer. L'année dernière, Lipitor reprèsentait 12,7 milliards de dollars en chiffre d'affaires global pour Pfizer. Pour l'année en cours, les ventes mondiales du Lipitor ont été de 9,25 milliards de dollars, inchangé par rapport aux 9,24 milliards $ à la même période un an auparavant.

3.Le Blues de la pilule bleue

Le 20 Novembre 2008 Pfizer a renoncé à sa longue quête permanente de vendre sa sa pillule de 50mg Viagra sans ordonnance en Europe en retirant sa demande visant à reclasser son mèdicament en changeant son statut. La société a décidé de retirer sa demande en raison de «préoccupations» exprimées par l'EMEA et de son comité consultatif.

Un passage de "prescription" à l' "OTC" statut aurait donné un énorme coup de pouce à la vente du Viagra. En fait, le Viagra a été approuvé par la FDA en 1998, avec deux brevets: une molécule chimique dont le brevet expire en 2012 et un champ d'usage de brevets qui expire aux États-Unis en 2019. Depuis son introduction, le Viagra a été utilisé par plus de 35 millions d'hommes dans le monde. L'an dernier, le Viagra a gènèré 1,8 milliard de dollars de ventes. Par rapport à l'année pècèdente et sur la même pèriode, les ventes du médicament ont augmenté de 13% à 1,43 milliards de $.

4.Le Chantix : halte à la fumèe sans feu?

Avec très peu de concurrence et d'énormes besoins médicaux non satisfaits, le Chantix ètait prêt à être le prochain blockbuster de Pfizer, jusqu'à ce que des problèmes de sécurité mettent à nèant les perspectives de ce programme. Au début du mois de Février 2008, la FDA a émis une alerte sur le Chantix en exprimant sa préoccupation sur de graves symptômes neuropsychiatriques. À la demande de l'organisme de réglementation, le Chantix porte maintenant plus d'avertissements sur ses boîtes- suite aux pressions du célèbre groupe de défense des consommateurs "Public Citizen".

Le Chantix, lancé en Mai 2006, avait des ventes de 883 millions de dollars l'an dernier. Au cours du troisième trimestre terminé au 30 Septembre 2008, les ventes du Chantix ont diminué de 24% à 182 millions de dollars. Aux États-Unis, les revenus du Chantix ètaient de 96 millions de dolars, soit une baisse de 49% par rapport à l'année précédente pour le même trimestre, tandis que les recettes internationales ont été de 86 millions de dollars.

Les ventes de Chantix aux États-Unis ont connus des difficultès en raison de préoccupations en matière de sécurité. En Mai 2008, la Federal Aviation Administration a même interdit aux pilotes et aux contrôleurs de la circulation aérienne d'utiliser Chantix. En Juillet 2008, au moins deux affaires judiciaires ont été déposées et les avocats s'attendent à un grand nombre de ces combinaisons sur la responsabilité des produits défectueux qui devrait être déposée dans les prochains mois. La première plainte a été déposée en Juillet 2008 par la veuve de David Collins.

Comme la demande internationale de Chantix continue de croître d'année en année, Pfizer prévoit de lancer son mèdicament en Chine, en Russie et en Turquie dans les neuf prochains mois. Le médicament a été lancé sous le nom de Champix au Japon, en Malaisie et à Singapour dèrnièrement.

5.Un traitement contre l'obésité abandonné: le Otenabant

Selon l' IMS, l'ensemble du marché mondial des mèdicaments antiobesitès en 2007 ont augmenté de 19% à 1,7 milliard de dollars, comparativement à l'annèe prècèdente. Les effets secondaires liés à l'obésité entravent le développement de ces médicaments.

Compte tenu de l'évolution de la réglementation sur les perspectives du profil bénéfice-risque de classe de médicaments des elinoïdes de type 1 , Pfizer a abandonné le développement du CP-945598 (Otenabant) pour la gestion du poids au début du mois de Novembre 2008. Le CP-945598, un antagoniste sélectif était à un stade avancé de développement lorsque la société a annulé les essais.

En Octobre 2008, Merck a stoppé le développement de ses son mèdicament antiobesitè Taranabant en raison des inquiétudes sur les effets secondaires. Le même mois, on s'en souvient : Sanofi-Aventis avait retiré son Acomplia en Europe (l' Acomplia avait été vendu en Europe pendant de deux ans, avant d'être retiré).

6.Un traitement anti-cancer abandonné: le Tremelimumab

Début avril 2008, Pfizer a abandonné ses essais sur le Tremelimumab dans le traitement du mélanome avancé, un type de cancer de la peau.

Selon les chercheurs, Tremelimumab n'a pas réussi à démontrer une amélioration de la survie globale en tant que traitement de première intention chez les patients atteints de mélanome métastatique, en comparaison avec la thérapie standard. Toutefois, Pfizer n'a pas écrit que le Tremelimumab ètait abandonné, et les études impliquant le Tremelimumab seul et en combinaison avec d'autres thérapies sont actuellement en cours chez des patients atteints de plusieurs types de cancer.

7.Son mèdicament anti-coagulation Apixaban connaît un revers

En août 2008 , Pfizer a subi un revers sur son anti-mèdicament contre la coagulation le Apixaban qui n'a pas réussi à obtenir de meilleurs résultats que le Lovenox de Sanofi-Aventis dans un essai dans le traitement de la thrombo-embolie veineuse chez les patients subissant une chirurgie de remplacement totale du genou. La thromboembolie veineuse est une affection dans laquelle un caillot de sang se forme dans une veine. Apixaban a été mis au point par Pfizer et Bristol-Myers et les entreprises attendent que le mèdicament soit approuvé par la FDA en fin d'année prochaine.

L'étude ADVANCE n'a pas réussi à démontrer que le Apixaban (administré deux fois par jour en doses de 2,5 mg) ait dèmontré de meilleurs rèsus que le Lovenox (dose de 30 mg deux fois par jour) dans la prévention des caillots sanguins. Toutefois, d'autres études cliniques de l'évaluation du Apixaban dans la fibrillation auriculaire sont en cours.

8.L'inversion de fortune avec Sutent

A l'international, la croissance des ventes de Pfizer dans le médicament contre le cancer, le Sutent, surpèrforme de loing la croissance de Pfizer aux États-Unis au cours du troisième trimestre terminé au 30 Septembre 2008. Seulement, les ventes de Sutent aux États-Unis ont augmenté de seulement +4% à $ 62 millions, tandis que les ventes internationales ont augmenté de +79% à 164 millions $, comparativement à l'exercice précédent trimestre. L'ensemble des ventes du Sutent au troisième trimestre de 2008 était de $ 226 millions, soit une augmentation de +49% par rapport au dernier Trimestre de l'année dernière. Pour l'ensemble de l'année 2007, Sutent a connu des ventes de 581 millions de dollars, soit une augmentation de 166% par rapport à 2006.

Or, les préoccupations en matière de sécurité pour le Sutent ont commencé à surgir après les rapports reliant le mèdicament à une insuffisance cardiaque, des crises cardiaques et de l'hypertension (paru dans la revue médicale The Lancet en Décembre 2007). Sutent est approuvé pour le cancer du rein et les tumeurs stromales gastro-intestinales.

L'analyse de l'étude, publiée dans The Lancet, a montré que 35 des 75 patients atteints de tumeurs stromales gastro-intestinales traitées avec SUTENT, ont développé une hypertension, 2 avaient des crises cardiaques et 5 avaient une insuffisance cardiaque. L'étude a été appuyée par le fameux 'Children's Hospital' de Boston, le 'Dana-Farber Cancer Institute', l'Université Thomas Jefferson, le US National Heart, Lung, and Blood Institute; le 'Heart Foundation' finlandais et l'American Heart Association.

Selon les résultats de l'étude des patients atteints de cancers du rein et de tumeurs stromales gastro-intestinales, Sutent provoque une insuffisance cardiaque. Sur les 48 patients qui ont été traités par Sutent, 7patients (15%) ont présenté des symptômes d'insuffisance cardiaque pendant le traitement.

Mais, selon Pfizer, le rapport bénéfice-risque du Sutent a été "bien établi" et de plus grandes études sur le Sutent ont montré une incidence plus faible pour le cœur, y compris l'insuffisance cardiaque et l'hypertension artérielle. En outre, les événements cardiovasculaires sont reconnus par la FDA a approuvé l'étiquetage de Sutent, qui suggère de surveillance chez les patients ayant des facteurs de risque cardiaque.

Sutent est aussi à l'étude -seul et en combinaison avec d'autres médicaments- comme un traitement potentiel pour un certain nombre d'autres tumeurs solides, comme celles du sein, du poumon, de la prostate, et des cancers colorectaux.

9.Y aura-t-il une troisième chance pour Fabyln?

En Octobre 2008, la FDA a repoussé la période d'examen de Pfizer pour son mèdicament contre l'ostéoporose Fablyn de un autre trois mois, pour examiner les cinq années de données de l'essai pivot du mèdicament, baptisé Pear. Le médicament est à l'étude pour le traitement de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées ayant un risque accru de fracture.

Fablyn, qui est un modulateur des récepteurs d'œstrogènes, a été mis au point par Pfizer, avec l'aide de la technologie de criblage sous license de Ligand Pharmaceuticals. En Septembre 2008, un panel de la FDA a voté à 9 voix contre 3 l' approbation du Fabyln. Selon les membres du groupe qui ont voté en sa faveur, les avantages de Fabyln l'emportent sur les risques. Bien que les résultats de l'étude de Fabyln ont fait preuve de son efficacité dans le traitement de l'ostéoporose des femmes ménopausées, il est à noter que selon le Conseil d'administration consultatif de la FDA, Fabyln a augmenté les chances de cancer ou un accident vasculaire cérébral lors de décès. Les autres effets indésirables incluent des caillots de sang et des visites gynécologiques invasives chez des patients prenant le mèdicament.

Mais il s'agit du troisième report de la FDA pour le Fabyln. En Septembre 2005, la FDA avait rejeté Fablyn en tant que médicament pour la prévention de l'ostéoporose post-ménopausique et en Janvier 2006 pour le traitement de l'atrophie comme principale préoccupation.

10.Les ventes du Camptosar s'écroulent en 2008

L'anti-cancer de Pfizer Camptosar a perdu l'exclusivité de brevets aux États-Unis en Février 2008 produisant un impact de manière significative sur les comptes del' entreprise. Sur la base de données disponibles par l'IMS, les ventes annuelles de Camptosar aux États-Unis ont totalisé 556 millions $ en 2007. Etant donné que les médicaments génériques coûtent 25% à 70% de moins que leurs équivalents, les copies génériques du Campostar vont rèduire à nèant les ventes de ce mèdicament.

A la suite de la perte de l'exclusivité des brevets, pour les neuf mois terminés au Septembre 2008, les ventes de Camptosar aux États-Unis ont plongé de 78% à 86 millions contre 397 millions $ à la même période un an auparavant.

III] Les moyens mis en oeuvre par PFIZER pour rèsister

1.Les domaines lucratifs: grande prioritè de Pfizer

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie de recherche, Pfizer a décidé de se concentrer sur les domaines lucratifs comme le cancer et la maladie d'Alzheimer, l'abandon de ses projets de recherche liés aux maladies cardiaques, l'obésité et la santé des os.

Les médicaments contre le cancer sont très cher et l' oncologie reste un marché lucratif. Il n'est donc pas surprenant que Pfizer ait décidé de sauter sur le marchè du cancer. En dépit de son médicament Tremelimumab, qui a été testé pour le mélanome, Pfizer reste attaché à la recherche de nouvelles options de traitement pour les patients atteints de mélanome.

Pfizer est le leader mondial dans la maladie d'Alzheimer avec son Aricept, développé avec la société japonnaise Eisai et co-commercialisé par Pfizer. C' est le plus prescrit des médicaments contre la maladie d'Alzheimer. Le Aricept va pèrdre son brevet à partir de 2010. L'année dernière, le mèdicament a recueilli 2,3 milliards de dollars de CA.

Alzheimer étant l'une des plus hautes priorités de Pfizer, un deal de 725 millions de dollars a été signé avec la biotech US Medivation, en Septembre 2008 et visant à développer et à commercialiser Dimebon, un antihistaminique qui est testé pour la maladie d'Alzheimer et la maladie de Huntington. Le médicament est actuellement en stade d'essai et les résultats de l'essai devraient être publiés en 2010.

Selon certains analystes, Dimebon connaître un CA de 12 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel, ètant capable de restaurer ou de générer de nouvelles cellules cérébrales connexions dans la maladie d'Alzheimer. Concurrents actuels sur le marchè Alzheimer: outre Aricept, Forest Laboratories, Namenda, Sciele Pharma ,Cognex, Novartis ,Exelon, et Janssen-Ortho Inc Razadyne sont les autres médicaments approuvés par la FDA pour la maladie d'Alzheimer. Mais ce qu'il faut dire, c'est que pour le moment 150essais sont en cours dans Alzheimer.

2.Accélérer le développement de médicaments dans son pipeline

Avec l'arrivée à expiration de ses brevets, le colosse a entrepris une sage décision de façon à accélérer son pipeline.

En Mars 2008, Pfizer a annoncé qu'il avait l'intention d'augmenter son pipeline en phase 3 avec au moins 24 à 28 programmes d'ici la fin de 2009. A ce jour, il faut savoir que Pfizer est bien en avance sur son calendrier. Au 30 Septembre 2008, le nombre de phase III a augmenté de 16 à 25. Le pipeline comprend maintenant 114 programmes (de la phase 1 jusqu'à l'enregistrement).

Dans le futur: environ 15 à 20 programmes phase III devraient commencer d'ici la fin de 2009 dans des domaines allant des maladies du cancer, au diabète, à la douleur. Pfizer prévoit une AMM pour15 à 20 traitements entre 2010 et 2012.

3.Mesures de réduction des coûts

La société, qui est rappellons-le en restructuration depuis 2005, a conservé son accent sur la réduction des coûts, y compris via le recours à la sous-traitance et la délocalisation.

De 2005 à la fin de 2007, l'entreprise avait réduit ses effectifs de manière significative. Le nombre total d'employés à la fin de 2007 était de 87000, en baisse considèrable par rapport aux 115.000 en 2005. L'an dernier, la société avait supprimé 11.000 emplois. Les vastes mesures de réduction des coûts devraient se traduire par des économies pouvant aller jusqu'à 2 milliards de dollars d'ici la fin de 2008.

A la suite de retirer l'insuline inhalée Exubera, au début du mois de Février 2008, Pfizer avait annoncé son intention de licencier 660 travailleurs à son usine de Terre Haute et de licencier les 140 postes restants plus tard. Ce qu'il faut savoir, c'est que la société avait dépensé quelques 300 millions de dollars au cours des neuf dernières années pour mettre à niveau l'usine de Terre Haute destiné à faire de l'insuline par inhalation. Au début du mois de Novembre 2008, Pfizer a mis en vente son usine de Terre Haute. En Juillet 2008, la société a annoncé ses plans visant à éliminer 275 emplois à sa Kalamazoo, dans le Michigan, avant la fin de l'année. Un mois plus tard, Pfizer a aussi révélé ses plans pour licencier 180 emplois en Irlande.

4.Un nouveau look pour une nouvelle organisation

Dans le cadre de son programme de restructuration, Pfizer a abandonné son modèle de business traditionnel en terme géographique. La société a réorienté ses activités en trois nouvelles unités qui mettra l'accent sur les soins primaires, les soins spécialisés et les marchés émergents. Les nouvelles unités commenceront leurs activités au début de l'année prochaine.

La réorganisation devrait se traduire par de plus petites unités, mais aussi plus ciblées afin de créer plus de flexibilité. En d'autres termes, c'est un modèle rapproché de big biotech, mais qui vient d'une Pharma intègrée n°1 mondial.

5.L'accent sur les marchés émergents

Bien que d'une part, Pfizer soit en train de connaître une réduction de ses ventes aux États-Unis, sa force de vente se dèploie sur les marchés émergents. Conformément aux donnèes de l'IMS Health, les recettes des Pharma sur les marchés émergents comme le Brésil, Chine, Inde, Mexique, Russie, Corée du Sud et la Turquie devrait connaître une èvolution du TCAC (Taux de croissance annuelle) de +13% à 154 milliards de dollars d'ici à 2012 . Il n'est donc pas surprenant que Pfizer se concentre sur les marchés émergents. En Asie, l'entreprise vise à accroître sa part de marché de +6% d'ici à 2012, en rapprt à l'actuel +4%. Par exemple, la société prévoit d'étendre les opérations en Chine au-delà des 110 villes actuèlles,à plus de 650 villes.

L'établissement d'une nouvelle unitè est prévu pour aider l'entreprise à réaliser sa croissance à deux chiffres sur le marché mondial des médicaments. Selon la société, la nouvelle unité devrait exécuter des stratégies de croissance adaptées aux besoins uniques de la marque sur les marchés émergents (comme la Chine, l'Inde, le Brésil et la Russie), aux côtés de marque des marchés traditionnels (comme le Japon, l'Europe occidentale et la Corée du Sud), et de la propriété intellectuelle (comme les États-Unis et Canada).

III] Conclusion

D'un point de vue boursier: Pfizer a atteint son apogée en Juillet 2000, à un cours de 50 $. Dèsormais, Pfizer est autour de 15 $ et l''action a perdu près de 33% de sa valeur depuis le dèbut de cette année. Les remèdes seront-ils efficaces pour voir le cours se redresser?

Avec l'arrivée de brevets qui arrivent à expiration, Pfizer a besoin de nouveaux blockbusters et devra fournir de sérieux efforts pour ètendre son pipeline, tout en espèrant l'approbation. A court terme: quel peut être le meilleur moyen? La rèponse est simple: procèder à des achats de licences ou des rachats de sociétés de biotechnologie. NicOx n'est pas seule, et c'est ce que nou verrons dans notre seconde partie

PARTIE 2: LE NEW YORKAIS EN QUETE DE BLOCKBUSTERS

Tous les yeux sont donc maintenant tournés vers Jeffrey Kindler, le chef de la direction de Pfizer. Que fera Pfizer dans l'année à venir? Pfizer pourra-t-il faire face à ses dèfis? Le gèant du mèdicament dispose d'une trèsorerie plèthorique : 13 Milliards de $ en termes de Cash flows et les anlystes avancent une force de frappe de 25Milliards $ en 'Cash & Investments" pour procèder à des acquisitions. Aussi, il est util de faire le point sur Pfizeren matière d'èventuelles acquisitions.

Officièlement, Pfizer (7Milliards d'invèstissements R&D) a dévoilé le 30Sèptembre 2008 une nouvelle orientation de ses activités de recherche et de développement. Le new-yorkais se détournera du développement de traitements pour les maladies cardiaques ou le cholestérol, pour se concentrer sur les douleurs, le cancer, les inflammations, le diabète et la maladie d'Alzheimer.

Pfizer est pour l'heure indèniablement prèssurisé, et il lui faut agir très vite. Depuis 2004, il a fermé ou vendu 21 usines, n'en conservant que 57, et un tiers de ses sites de R&D pour n'en garder que 10. Dans le même temps, ses effectifs ont baissé de 21 % pour tomber à 86 600. La fin des brevets de trois mèdicaments vont lui faire perdre au moins 12 Milliards de dollars de ventes annuèlles dans les tous prochains mois:
-Aricept (Alzheimer) ; 100 Millions $ de CA au T3 2007; Lancé en 1996 ; Fin du brevet en 2010
-Lipitor ( Cholesterol) ; 3,170 Milliards $ de CA au T3 2007; Lancé en 1996 ; Fin du brevet en 2010
-Xalatan (Glaucome) ; 402 Millions $ de CA au T3 2007; Lancé en 1995 ; Fin du brevet en 2011

Le vrai relais de croissance de Pfizer serait donc des acquistions de biotech, pour pallier la fin de ses brevets.

I] Les rumeurs de rachat d' acteurs de taille moyenne (CB infèrieure à 1 Milliard €)

En matière de rachats biotechs, Pfizer a racheté 4 sociètés biotechs au cours des six premiers mois de 2008: Coley (pour 164Millions de $), Encysive (pour 195Millions de $), Serenex et CovX (montants non divulgués). A l'heure actuèlle, Pfizer dispose de 13 Milliards de $ en termes de Cash flows et les anlystes avancent une force de frappe de 25Milliards $ en 'Cash & Investments" pour procèder à des acquisitions.

1/NICOX

Le 31Octobre suite à l'envolèe du titre, Sylvain Goyon, analyste chez Natixis Securities jugeait que "les niveaux de cours pourraient attiser les convoitises de grands laboratoires comme Merck & Co". Il n'est pas nècessaire de revenir sur les dèclarations de M. Garufi qui ne commente pas les rumeurs de marchè. Tout au plus, il aime à rèpèter que les OPA se font "amicalement" dans ce sècteur. Il est cèrtain que beaucoup d'actionnaires s'en tiènnent à ce que Pfizer acquiert un jour Nicox. Ce serait la meilleure porte de sortie pour ceux qui ont un PRU èlevé et un bon point de sortie pour ceux qui ont acquis des titres proche des 5 euros. Pèrsonne ici ne peut l'exclure, mais d'autres noms circulent, sachant que Pfizer a biene entendu les moyens de procèder à plusieures acuqisitions.

2/ MEDIGENE

Le 13 Mai 2008: le Directeur Financier de Pfizer Frank D'Amelio annonçait que la big pharma ètait à la recherche de petites sociètés ne sentant pas obligé de dèpenser 10 à 15 Milliards de dollars dans une acquisition de taille moyenne. Ce focus n'a pas manqué de faire bondir nombre de titres biotechs le lendemain, le 14 Mai. C'ètait le cas de la biotech allemande Medigene qui prenait +13% à Francfort le 14 Mai après cette annonce. Medigene est la seule société de biotechnologie allemande avec trois produits sur le marché - ELIGARD qui est un médicament contre le cancer de la prostate, le traitement des verrues génitales VEREGEN et aussi ORACEA (traitement contre le Cancer de la peau) a reçu une approbation de la FDA cette annèe et un deal de 40Millions Euros a été signé avec Galderma pour sa licence en Europe. Medigene a également un produit prometteur dans son pipeline, son traitement contre le cancer du pancréas ENDOTAG. Endotag est considèré comme un blockbuster potentiel. Le 16 Septembre, des rèsus positifs sur une Etude de Phase II sur 200paients ont été prèsentés.

3/NEUROCHEM

Le 18 octobre 2007, le titre Neurochem côté au nasdaq bondissait de 33,3% pour clôturer à 4,40 $ US avec près de 4,9 millions d'actions qui ont changé de mains, 5,5 fois plus que la moyenne quotidiènne. Un analyste affirmait que «les rumeurs concernant Pfizer et Neurochem sont basées sur le fait que Pfizer va perdre d'ici quelques années son exclusivité sur son médicament vedette contre l'alzheimer, Aricept. L'échec récent du médicament expérimental Alzhemed, de Neurochem n'est pas fatal, mais ça prend des poches profondes pour financer de nouveaux essais cliniques. Et Pfizer a des moyens énormes». La rumeur avait été déclenchée par la publication de rapports de deux analystes américain, George Grofik et Yaron Werber, tous deux de Citi Investment Research. Selon Grofik, la géante Pfizer va se lancer dans l'achat de firmes biopharmaceutiques, de petite et moyenne taille, possédant des produits expérimentaux intéressants, en vue d'augmenter son portefeuille de produits.

II] Les rumeurs de rachat d' acteurs de grande taille (CB > 1Milliard Euros)

Jeffrey Kindler, le CEO (pdg de Pfizer) s’efforce de faire croire que Pfizer a renoncé durablement aux fusions. Il a été très clair en écartant toute opération de fusion-acquisition à l'horizon - sans toutefois préciser la durée qui le séparait de cet horizon - au motif qu'elle serait trop "perturbatrice". Kindler, devenu CEO du n°1 mondial en 2006, rappelle que la fusion avec Warner-Lambert, en 1999, avait très "gênante" et "pénalisante pour la productivité" de Pfizer.

1/BIOGEN

Le rachat de Biogen par Pfizer serait le deuxième plus gros rachat par Pfizer - après le rachat de PHARMACIA en Juillet 2002 pour 68Milliards de $. Biogen vaut en ce moment 12Milliards de dollars de CB. Une offensive sur Biogen ferait dèbourser 15 à 18Milliards $ à Pfizer. C'est loin des 30 Milliards avancés en octobre 2007 lorsque les noms de Pfizer, Sanofi ou J&J circulaient.

Carl Icahn est entré au Capital de Biogen en août 2007. Cet invetsisseur rutilant connaît bien le secteur : il a investi dans Medimmune, qu'il a poussée dans les bras de AstraZeneca. Puis il est entré au conseil d'administration d'ImClone où il s'est fait élire président avant de la vendre. Pour un investisseur comme Carl Icahn qui fond sur les entreprises souffrant d'une décote passagère, c'est une excellente occasion d'autant que les perspectives du Tysabri semblent bonnes. L'année dernière, des études ont montré que ce médicament était plus efficace que ses rivaux sur le marché. Selon certains analystes, les ventes de Tysabri pourraient dépasser 2 milliards de dollars dans deux ans. En tout ètat de cause, Carl Icahn se positionne clairement pour une éventuelle cession de Biogen et les anlystes pointent du doigt sur Pfizer qui pourrait être l'acquèreur potentiel.

2/BAYER

Le 10Septembre 2008, des rumeurs montraient que Pfizer pourrait être intéressé par l’acquisition du groupe allemand Bayer. Profitant de la rumeur, le titre de la firme de Leverkusen gagnait 3,52 % à Francfort sans qu’aucune confirmation ne soit donnée par le board. Bayer est régulièrement cité comme cible potentielle d’une OPA en raison de la qualité de ses programmes et d’un portefeuille de produits OTC jugé attractif. Toutefois, l’hypothèse d’un raid boursier de Pfizer sur le groupe allemand semblait hautement improbable aux yeux des analystes puisque cela impliquerait que le groupe US doive procéder à la cession de la branche agrochimique et plastique de Bayer...

3/SANOFI-AVENTIS

Il y a un an , le 9 octobre 2007 des rumeurs faisaient ètat de la reprise par Pfizer des participations de L'Oreal (10,5%) et de Total (13,13%) dans le capital de Sanofi-Aventis. L'Oreal et Total ne considèrent leurs parts dans Sanofi-Aventis comme stratégiques. Pour autant on apprenait plus tard qu'une cession n'ètait pas considérée comme une priorité par les deux actionnaires et cette rumeur a été formèllement dèmentie par Total.

4/SHIRE

SHIRE est le troisième fabricant de mèdicament Anglais (2,436 Mds$ de CA soit, au cours actuel, environ 1,5 Md€). Le 14Mars dernier, le cours montait brusquement de +10% sur des rumeurs portant sur une offre potentièlle de la part de Pfizer. La société britannique a mis l'accent sur le développement de médicaments qui ont été découverts endhors de la recherche fondamentale. Shire cible également les spécialistes qui est un intérêt majeur partagé pour... Pfizer.

Un trader sité par Dow Jones Newswires disait que "la raison stratégique de Pfizer dans l'acquisition de Shire paraît contestable en dehors de leurs brevets protégés et leurs franchises TDAH (dèficit de l'attention et hyperactivitè) et leur division de thérapie génétique humaine." Cett source ajoutait que "Pfizer est si immense que l'acquisition de SHIRE n'apporterait pas d'avantages en terme de vente et de revenus ce qui ne règlerait pas les problèes du géant pharmaceutique problèmes". Enfin, il est à noter que Shire a racheté il y a un an l’américain New River Pharmaceuticals pour 2,6 Mds$ et que Shire qui réalise la majeure partie de ses ventes aux Etats-Unis.

5/KING PHARMA

Le 5Août 2008, une note du chroniqueur du site Pharmalot Ed Silverman intitulée 'Would Pfizer Buy King Pharmaceuticals?' faisait ètat d'une envolée des options de King Pharma à NY suite à des rumeurs de prises de contrôle de la part de Pfizer. Frederic Ruffy, senior options strategist chez un courtier de NY dèclarait : «les gens se positionnent pour une sorte de catalyseur à court terme" ("People are positioning for some kind of catalyst in the short term") avant d'ajouter: "on parle de l'intérêt éventuel de Pfizer" ("There’s chatter about possible interest from Pfizer").

En fait, il faut même remonter au mois du 30 Novembre de 2007,avec une news Reuters sur une possible offre de Pfizer mentionnant que "le plus grand fabricant de mèdicaments, pouvait être un prétendant possible, selon un analyste" ('the world's biggest drug maker, was touted as a possible suitor, according to one analyst'). "Il ya des rumeurs autour de Pfizer qui pourrait être très intéressé par l'acquisition de King Pharmaceuticals" avait alors déclaré William Lefkowitz, stratège options à la socièté de courtage vFinance Investments à New York.

CONCLUSION GENERALE

Outre les rumeurs sur des biotechs et autres big pharmas , une autre piste suggérée par le CEO de Pfizer: celle des biogénériques, qu'il estime être "une opportunité" sans fournir de détails supplémentaires. En Mars 2008, un analyste de WBB Securities jugeait qu'une stratégie délibérée dans ce domaine était un facteur de mutation profonde du secteur des biotechs. D'autant que Pfizer serait prêt à utiliser tout le potentiel de recherche possible en Inde et en Chine pour y développer ou y copier des molécules issues du vivant. Pour l'heure, il est probable que Pfizer poursuivra sa politique d'externalisation et de réduction des coûts dont les observateurs considérent qu'elle n'est qu'à moitié réalisée.

Quelle sera sa prochaine acquisition de Pfizer? Vous l'aurez bien vu, les rumeurs vont bon train et il n'est jamais aisé de faire le tri. A l'heure actuèlle, il semble prèmaturé de parler d'une acquisition formèlle: le marchè a souvent spèculé sans pour autant que cela ne puisse aboutir. Pfizer dispose d'une rèserve phènomènale qu'il utilisera pour le rachats d'acteurs à fort potentiels sans pour autant se lancer dans un rachat gourmand en cash et en rèorganisation. NicOx est sur toutes les lèvres, car le PDG de Pfizer a lui même parlé d'axes majeurs dans la douleurs et l'inflammation.

A suivre, sacha

3 commentaires:

Anonyme a dit…

)))))))))) je ne peux pas vous confier :) cialis 20mg http://runfr.com/tag/10mg cialis 10mg achat viagra belgique

7 février 2010 à 07:04
Anonyme a dit…

qu'il se trouve ? [url=http://runfr.com/cialis]mйdicaments impuissances masculine calis[/url] http://runfr.com/cialis duree totale de traitement par viagra prendre 20 mg cialis tous les jours cialis 20

7 février 2010 à 13:43
Anonymous a dit…

qu'il se trouve ? [url=http://runfr.com/cialis]mйdicaments impuissances masculine calis[/url] http://runfr.com/cialis duree totale de traitement par viagra prendre 20 mg cialis tous les jours cialis 20

21 février 2010 à 18:51

Enregistrer un commentaire

Veuillez ajouter vos commentaires ICI

 

2009 ·Blog bourse & biotech de sachakin by TNB This template is brought to you by : allblogtools.com